Quels sont ces problèmes ?

 

Je ne vous parle pas des problèmes où les données sont facilement accessibles et pour lesquels la solution peut émaner de l'expertise d'une seule personne !

Je ne vous pas non plus de ceux dont la solution se trouve dans une quelconque notice d'utilisation.

Je veux vous parler ici des problèmes récurrents, de ceux pour lesquels les informations sont difficilement accessibles et qui ont parfois plusieurs solutions.

Pour ceux-là, l'enjeu consiste alors à trouver la solution optimale, celle qui résoudra le problème définitivement et le plus rapidement possible. 

 

Ce genre de problème se situent dans un univers quasi-déterministe ou probabiliste et la sanction en cas d'erreur sera limitée ou assez forte. On les qualifie souvent de tactiques et stratégiques.

Moins présents dans la vie courante que les problèmes dits "instrumentaux" énoncés plus haut, ils occupent une part non négligeable dans nos prises de décision :

  • un système qui ne fonctionne plus comme avant et on ne sait pas pourquoi,,
  • un choix important mais difficile à faire parce que plusieurs options se valent,
  • un plan d'action qui s'annonce mal car les objectifs sont ambitieux.

 

Comment les résoudre ?

 

On peut utiliser le concept du "Test-Erreur" si souvent mis en avant... On regarde ce que donne une idée et on passe à une autre.

Mais quand le coût dépasse un certain montant, il est préférable de se donner toutes les chances de faire le meilleur choix. 

 

Un ingénieur de Central nommé Yvon BASTIDE a élaboré en 1980 une démarche collective qu'il voulu :

simple,
pragmatique,
et surtout efficace

 

La vidéo ci-dessous vous donne un aperçu d'un outil utilisé pour s'approcher le plus possible de l'objectivité, condition nécessaire à toute prise de décision raisonnée.

Je ne doute pas que vous trouverez celui-ci très simple, pragmatique et efficace. Mais vous n'avez encore rien vu car le reste de la méthode est du même acabit.

Commentaires: 0